Month: janvier 2016

Portrait poétique écrit par Edith Soonkindt après un concert

Contrairement aux apparences, Catherine Delasalle n’est pas une femme, non, c’est un oiseau, un grand oiseau lorsqu’elle écarte si élégamment les bras pour jouer de son accordéon, un des nombreux instruments qui l’accompagnent sur ses albums, au cours de ses concerts ou au fil de ses tournées.

 

Catherine Delasalle est un grand oiseau, mais c’est aussi une vague, une vague de fond qui vous emporte jusqu’aux rivages mordorés de ses chansons aux mélodies et au timbre très personnel, comme celui de sa voix chaude et grave.

 

Catherine Delasalle, c’est un grand oiseau, une vague de fond, mais aussi la mer, et le ciel, et la terre, et les arbres !

 

Catherine Delasalle, c’est la nature toute entière qui se déverse dans vos oreilles lorsqu’elle chante, emportant dans sa culbute musicale son grand-père juif, tel ou tel grand voyage qu’elle a pu faire, ou encore une légende familiale qu’elle raconte avec une touchante sincérité.

 

Autodidacte de talent et auteur de six albums, ainsi que d’un recueil de poésies, Catherine Delasalle s’est produite en Chine comme à Taiwan et a sillonné la planète avec ses chansons, ou encore en quête d’inspiration – Pérou, Japon, Orient, Afrique, le décompte est (presque) infini.

 

Catherine Delasalle est un grand oiseau qui voyage loin, sans se ménager, et qui nous emmène loin aussi, là où les bateaux ne vont pas, encore moins les avions. Elle vit (France, Irlande, Belgique), elle lit, elle écrit, ses mille et une chansons au parfum de lointains, de vécus, d’envies, et surtout de poésie. Et quand elle les chante, son âme s’ouvre en mille et une couleurs faites pour nous enchanter. Ecouter Catherine Delasalle, c’est un peu comme voguer à l’aventure dans un tableau de Chagall où les poissons ont des ailes et les mariés s’envolent dans le ciel. Rien n’y est à sa place habituelle, et à la fois tout y est.

 

 

Edith Soonckindt – http://soonckindt.com

Prochains ateliers Voix à Bruxelles

Libérer, Oser sa Voix

Le samedi
22 avril

de 14h à 17h
au BYP
rue  Fossé aux Loups
1000Bruxelles

 Les dimanches
19 mars

de 10h30 à 16h30
Studio La Limite
93 rue de La Limite

avec la méthode Feldenkrais
accompagné par Catherine Delasalle

images-2

Dans ces ateliers nous allons redécouvrir notre corps résonnant, retrouver nos espaces intérieurs, notre verticalité et notre contact à l’espace
Contacter la source de notre voix et de notre créativité
et son pouvoir guérisseur

Par des explorations de mouvements dont le but est de réveiller et relier les différentes parties de nous-mêmes que nous avons oubliées ou divisé.
Des moments de méditation avec sons,
Des moments d’improvisation et de création et des moments
d’accompagnement individuel en ce qui concerne la voix parlée ou chantée.

Ces ateliers s’adressent aussi bien à ceux qui n’ont pas l’habitude d’utiliser leur voix, qu’à ceux qui ont déjà une pratique et aimerait aller vers plus d’aisance, de liberté.

La méthode Feldenkrais n’est pas une méthode de voix. Elle nous permet de connaitre notre instrument et de nous nourrir de sensations qui enrichissent notre voix. En diminuant l’effort , en retrouvant notre verticalité, nos espaces, les connexions entre toutes parties de nous, notre voix  se libère naturellement.

De façon ludique et dans un climat de plaisir et de non-jugement

 

 

 

 

 

Powered by WordPress & Theme by Anders Norén